Réunion publique contre la privatisation de la gestion, distribution de l'eau potable à SAVIGNE SUR LATHAN et HOMMES.

L'association EAU SAVIGNE SUR LATHAN - HOMMES a réunit une centaine de personnes ce vendredi 22 septembre 2017 à la salle des fêtes de SAVIGNE.
Monsieur DENISET secrétaire de l'association EAU JOUE LES TOURS TOURAINE qui était présent a expliqué l'intérêt d'avoir une régie publique de l'eau.
Un représentant de l'association EAU ST ETIENNE DE CHIGNY - LUYNES - FONDETTES est également intervenu sur le thème de la régie publique de l'eau, il a été précisé que de grandes agglomérations sont passées en régie publique à la fin de leur contrat d'affermage comme ST PIERRE DES CORPS en 2013.
Des précision ont été apportées par le Président de l'association EMMANUEL BOUCHENARD sur les transferts de compétences imposés par la loi NOTRE vers la Communauté de Communes TOURAINE OUEST VAL DE LOIRE, en effet l'eau potable et l'assainissement doivent y être transférées obligatoirement à partir du 1 janvier 2020, le transfert est optionnel de janvier 2019 à 2020 et facultatif de janvier 2018 à 2019.
Les abonnés du SIAEP SAVIGNE - HOMMES craignent une privatisation de la gestion, distribution de l'eau potable, de l'assainissement sur les 2 communes si les compétences sont transférées à la CC TOVAL. 
En effet, ces 2 compétences exercées par l'ancienne Communauté de Communes de BOURGUEIL qui a rejoint la CC TOVAL au 1 janvier 2017, y étaient déjà privatisées.
L'association EAU SAVIGNE SUR LATHAN - HOMMES s'oppose donc à ce risque de privatisation et de disparition du SIAEP.
Des courriers vont être adressés au conseil municipal des mairies de SAVIGNE, HOMMES et au SIAEP pour demander une délibération pour le maintien du SIAEP et que la gestion, distribution de l'eau potable reste en régie publique directe.
Un rendez vous est prévu en octobre 2017 avec le suppléant de Madame THILLAYE député de la 5em circonscrption d'INDRE ET LOIRE, des rendez vous seront demandés aux nouveaux sénateurs, pour la mise à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale et au Sénat d'un projet de loi adopté en première lecture par les sénateurs en février 2017 qui permettrait de modifier la loi NOTRE en rendant optionnel le transfert des compétences eau et assainissement vers les communautés de communes et d'agglomérations.
D'autres réunions publiques seront organisées pour informer les abonnés du SIAEP de l'avancée de démarches entreprises.
Le site internet de l'association est également mis à jour régulièrement : https://caasesh.jimdo.com/ 
L'association peut être contactée par mail: eslh@netc.fr